Guide Du Rhone

Edition du 28/02/2017
 

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Excellence

Château MONT-REDON

L’histoire du Château Mont-Redon, c’est une belle réussite familiale de cousins, qui ont su avec intelligence, enthousiasme et professionnalisme perpétuer et développer l’héritage transmis. Pour preuve, l’arrivée de la quatrième génération au domaine. Du grand art.


Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France. Beaucoup d’investissements ont été réalisés grâce au dynamisme de Jean Abeille et de son cousin, Didier Fabre, afin d’optimiser la qualité et préparer l’avenir du domaine. Agrandissement de la cuverie de rouge avec l’implantation de huit cuves à pigeage supplémentaires, augmentation de la superficie de la cuverie de vinification des blancs... toujours dans la même démarche écologique, des matériaux adéquats ont été intégrés pour la construction de ces nouveaux bâtiments. “Nous avons aussi prolongé d’une quinzaine de mètres, nous raconte Jean Abeille, le souterrain créé par notre grand-père pour subvenir à ses besoins en eau, qui passe sous les bâtiments existants et remonte à l’air libre. Cela permet un appel d’air qui climatise naturellement les caves, la température à 7 mètres, hiver comme été, reste constante, aux alentours de 11°. Nous en avons profité pour construire une nouvelle réception de vendanges très fonctionnelle, une étape très importante pour préparer la qualité de nos grands vins. Elle est conçue avec une technologie de pointe, le tri sélectif passe sous l’œil de la caméra qui vient confirmer la sélection manuelle déjà effectuée en amont. Cette technique toute nouvelle impose des baies entières. Nous nous sommes donc dotés de trois conquets de réception de vendange vibrants, les raisins sont remontés par tapis jusqu’à l’éraflage, cela nous permet d’éviter la vis sans fin et d’être ainsi plus respectueux de la vendange. Toujours dans cette même démarche qualité, nous avons deux tables de tri optique XTRI, automatisées, distribuées par une maison italienne, c’est le premier prototype installé dans la région Rhône. Après éraflage et égouttage minutieux, les raisins sont répartis horizontalement sur une table vibrante avec un tapis tournant à grande vitesse, deux caméras et un laser balayent les raisins pour signaler un morceau de feuille, rafle... Cela permet le tri du botrytis et des grains roses pas totalement mûrs. Gros avantage de la technologie qui permet un tri grain par grain et non grappe par grappe comme c’est fait à la main. Les déchets sont éliminés par un convoyeur alors que les baies saines sont propulsées vers les cuves à pigeage pour la vinification. Grâce à cet outil ultra performant n’entre dans les cuves que le nec plus ultra ! Pour optimiser la qualité, nous avons conçu un process pour pouvoir rafraîchir la totalité de notre vendange de 25 à 12 ° dans le but de pouvoir faire une pré-fermentation à froid. Cela permet d’augmenter les extractions des anthocyanes et des tanins. Cela renforce ainsi la complexité aromatique et le fruité, bien à l’abri d’une quelconque oxydation. Les Blancs sont très aromatiques, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux vins blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité. Les rouges, de couleur soutenue aux reflets violacés ont de jolis tanins fins et élégants, sont toujours très fruités avec du croquant, d’un bon potentiel de garde. La nature nous a gâtés ces dernières années avec une série de jolis millésimes, des vins complets et flatteurs qui séduisent les nombreux amateurs de nos vins qui nous suivent avec une fidélité constante.”

   

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone : 04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr

Site : boutique.chateaumontredon.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BEAUCHENE (Bl)
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
André MATHIEU (BI)
ABBE DINE
CHARBONNIERE
HAUT DES TERRES BLANCHES
JACUMIN (Bl)
SAJE (Bl)
SOLITUDE
LES 3 CELLIER (Bl)
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
SERGUIER (Bl)
TOUR SAINT-MICHEL
SABON ROCHEVILLE
BOIS DE BOURSAN
GRADASSI
MASQUIN
NALYS
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
GARRIGUE (VA)
MOULIN (Vi)
TARA (Ve)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
DEURRE (Vi)
CROIX DES PINS (Gigondas)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS (Lirac)
JABOULET (Ermitage)
SAINT CLAIR (Cr-H)
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
DUCLAUX (CR)
JONCIER (Lirac)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
4 VENTS (Cr-H)
BRUYERES (Cr-H)
OR ET DE GUEULES (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
Gilles FLACHER (SJ)
JAQUES FAURE (Die)
GUY FARGE (SJ)
PEYRE (Lu)
PUY DES ARTS (Lu)
ROUCHIER (SJ)
ROYERE (Lu)
MONTINE (GA)
GRANGIER (CO)
LA VERRERIE (Lu)
AURETO (Lu)
BIZARD (GA)
FONTVERT (Lu)
PICHON (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CLAVEL
ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
BEAUVALCINTE
GAYÈRE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
COLLINES
ROLIÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
BERNARDINS
CHATEAU VIEUX
CROIX BLANCHE
Cave SAINTE-CÈCILE
CHAPELLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
JULIETTE AVRIL*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ENCHANTEURS (Ve)*
(PESQUIÉ (Ve)*)
CAMARETTE (Ve)*
PUY MARQUIS (VE)*
(PIERRE DU COQ*)
PÉQUELETTE (Vi)
CLOS des CAZAUX (Va)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
VALCOMBE (Cn)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
FONTENILLE (Lu)
(CANORGUE (Lu)*)
POULET (Die)
COULET (CO)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

AURE
BONUM VINUM*
GRAVENNES
FAVARDS
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
LOU FREJAU
BANNERET*
BRUSQUIÈRE*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

(SAINT-VINCENT (Vi))
TERRA VENTOUX
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(CAVE DE VISAN)
FONTSEGUGNE*
MARTIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Cave des Vignerons du GRAVILLAS


La création de la Cave remonte à 1935. Depuis, trois générations se sont succédées. Les Vignerons du Gravillas, animés par la passion des terroirs et des vins, ont poursuivi l’œuvre de recherche de qualité sans cesse améliorée. Ce travail est régulièrement récompensé par l’obtention de nombreuses médailles aux concours d’Orange, Paris, Mâcon, ainsi qu’aux Vinalies. Leur CDR-Village Séguret rouge 2013, Grenache, Syrah et Mourvèdre (médaille d’Argent Paris 2014), complexe, dominé par les fruits macérés, est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté. Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2014, d’un beau rouge grenat, corsé, au nez marqué par la prune, riche et rond à la fois, avec ces notes de cerise mûre en finale, de bouche fondue, bien typé comme cet autre CDR Sablet rouge Mémoire de Vignerons 2013, présenté en bouteille lourde, aux tanins mûrs mais bien présents, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fraise des bois et de truffe. Le CDR-Village Sablet Blanc de blanc 2014, sélection manuelles de Clairette, Bourboulenc et Grenache blanc, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant.

Madame Lafon
76 chemin de la Diffre
84110 Sablet
Téléphone :04 90 46 94 83
Télécopie :04 90 46 96 71
Email : cave.gravillas@wanadoo.fr
Site personnel : www.cave-le-gravillas.com

Vignobles LEVET


Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne. Culture raisonnée. “Nous sommes un domaine familial qui s’est transmis sur 4 générations., explique-t-on. Tout a commencé en 1929 avec Christophe Chambeyron, l’arrière grand-père, qui devint propriétaire d’une vigne en Côte Blonde accessible alors qu’en char à bœufs. Marius Chambeyron, son fils, a continué le travail de son père, en plantant des vignes à la force des bras. Les coteaux étaient très escarpés, et les chemins très étroits : on parlait même de « sentiers de chèvre » tant les vignes étaient pentues. A la Landonne, à Chavaroche..., Marius a planté des vignes en parallèle de son activité de maraichage. A ce moment-là la famille a commencé à commercialiser leur vin de Côte-Rôtie. Nicole Levet, fille de Marius Chambeyron, prends la suite du domaine avec son mari Bernard Levet. Ils sont aujourd’hui à la tête de cet héritage depuis 1983. Agnès Levet est aujourd’hui la 4e génération de vignerons.” Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2013 (un assemblage pur Syrah de l’ensemble de leurs parcelles de vignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600l dont seulement 10% de neuf), de belle robe soutenue, de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Le 2012 est un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le 2011 est tout en bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits cuits (cassis, groseille), chaleureux comme on les aime. Le Côte-Rôtie cuvée La Péroline 2012 est tout aussi séduisant, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette.

Agnès, Nicole et Bernard Levet
26, boulevard Les Allées
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39
Email : contact@coterotielevet.fr
Site personnel : www.coterotielevet.fr

Domaine André MATHIEU


“Mon frère et moi nous séparons, nous explique André Mathieu, car je vais travailler avec mon fils qui termine son BTS Viticulture Œnologie à Montpellier et ma fille qui vient de terminer un master en commerce international. Je garde mon style de vinification bien que nous changions les noms de marques, c’est une entente avec mon frère Jérôme. Nous récupérons chacun nos terres que nous avions mises en commun. Je continuerai de vinifier dans la cave actuelle et mon frère reprend l’ancienne cave de mon père dans le village. Je conserve entre 13 et 14 ha dont 11 à 12 ha de Châteauneuf-du-Pape, des terroirs sableux, d’où est issue la Cuvée Vin di Felibre, mais aussi des terroirs argilo-calcaires avec des vignes centenaires, ce qui m’a donné une idée de nom de cuvée : “La Centenaire” (j’en sortirai quelques bouteilles en 2014 et 2015). Nous avons effectivement la chance d’avoir 3 ha de vignes centenaires, de très belle qualité, que nous avons partagés avec mon frère Jérôme, chacun peut donc avoir sa partie sans problème. Je commercialise actuellement le Vin di Felibre 2012 : 80% de Mourvèdre, élevage en fûts neufs, vinification et macérations dans 2 cuves tronconiques de 30 hl, élevage dans des pièces en bois et un demi-muids. Vin un peu austère dans sa jeunesse qui dévoile des arômes de fruits noirs, très concentré, épicé, avec cette note de boisée qui se marie très bien avec le Mourvèdre, un petit plus, rien de dominant, très joli potentiel de garde. Cette cuvée existe depuis 2003 : elle restera donc sur la même base. La cuvée classique, quant à elle, portera mon nom Domaine André Mathieu. Je propose actuellement le millésime 2013 qui est un millésime qui a été assez décrié mais c’est un vin qui me fait penser au 2011, avec un beau fruit et une belle structure. Nous n’avons pas la matière de 2012, mais cela plait bien aussi, car, parfois, à Châteauneuf-du-Pape, on nous reproche d’avoir des vins trop costauds! Il sera accessible plus rapidement grâce à sa souplesse de fruit.”

André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09
Télécopie :04 90 83 50 55
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site personnel : www.domaine-andre-mathieu.com

DOMAINE DE ROSIERS


Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Superbe Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie 2013, classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, à prévoir sur un lapin sauté aux olives noires ou un agneau aux pommes de terre nouvelles. “Pour le 2013, rappelle-t-il, nous avons pu vendanger avant que la pourriture n’arrive. En 2013, tout a, en effet, été une question de timing. Au final, nous trouvons un beau millésime très coloré, avec une belle acidité, bien fondu, ce qui donne un bel équilibre. Un vin sur la fraîcheur, pas trop lourd.” Le 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, de couleur profonde, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux, de garde. Goûtez le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Coeur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Il y a encore cette nouvelle cuvée parcellaire Besset 2013, “une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie issu de notre parcelle située sur le lieu dit Besset, 100% Syrah, son élevage est de 18 mois en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs,” le tout donnant ce vin dense, structuré, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : domainederosiers


> Nos dégustations de la semaine

Château MONT-REDON


Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est ici que nous avons organisé notre grande dégustation conviviale qui a réunit les meilleurs vignerons de la Vallée du Rhône.
Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing et commercial France.
“Notre grande force, nous explique Jean Abeille, est d’avoir trois millésimes en stock d’avance, non pas parce que l’on n’arrive pas à les vendre mais l’on met un point d’honneur à ne pas commercialiser des Vins trop jeunes.
Nous commercialisons actuellement les 2013, et nous ne commercialiserons les 2014 qu’en 2017. Le 2013 au Château Mont-Redon est un très beau millésime avec beaucoup de fruit, une belle structure tannique, les tanins sont ronds, élégants, bien mûrs, gras. Le 2014 s’annonce prometteur, un peu plus sur le fruit, alors que le 2013 est plus sur la structure. Ce sont deux beaux millésimes qui ont un joli potentiel de garde, de 12 à 15 ans, ici, nous produisons des Vins qui sont “taillés” pour vieillir au moins 25 ans. Nous n’extrayons pas trop, vendangeons à parfaite maturité, cela permet d’obtenir des tanins ronds, gras et soyeux. Ensuite, la vinification en cuves Inox apporte le fruité et la fraîcheur, et s’associe à un élevage en barrique parfaitement dosé (30 à 40% du volume), l’ensemble est harmonieux, bien équilibré. La réussite s’explique tout d’abord par le choix de la date des vendanges à maturité, de la rapidité de la récolte et d’entrée en cuves. La clientèle n’apprécie plus les degrés trop élevés, nous non plus, cela tombe bien ! Nos Vins se situent en général aux alentours de 14°2 et non pas 16 ou 17° comme l’on voit parfois, entraînant un déséquilibre qui nuit au plaisir de la dégustation.
Le 2015 enflamme les papilles et les commentaires vont bon train. Il est vrai que c’est un millésime qui est supérieur aux 4 derniers. Les raisins étaient absolument merveilleux, il me fait penser aux 2010 et 2000. C’est un vin d’une belle maturité, avec beaucoup de fruit, des tanins veloutés, un vin chaleureux, puissant, équilibré, très long en bouche.
Pour nos Lirac, notre vignoble tout proche d’ici, le 2015 est aussi un très beau millésime, fruité, élégant.
En Provence, au Château Riotor, nos vignes ont un peu souffert de la sécheresse, et nous avons un déficit de volume de 15%, c’est d’ailleurs général dans toute la région… Les Vins sont de belle facture, bien fruités, très élégants.
Blancs 2015, très joli millésime, que ce soit à Châteauneuf-du-Pape, en Lirac ou en Provence, les Vins sont superbes, beaucoup de minéralité, de fruité, du gras. Pour une fois, nous avons le même niveau de qualité que ce soit en blanc ou en rouge !”
On est bien au sommet avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2013, de belle structure, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, qui associe saveur et persistance, et se débouche sur un bœuf braisé aux carottes, par exemple. Le 2012 est complexe, avec ce charnu caractéristique, aux connotations de groseille avec cette pointe d’épices, de bouche à la fois puissante et souple. Superbe 2011, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, de garde. Très beau 2010, un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins structurés, épicé et charnu comme il se doit, vraiment remarquable.
Pour la très bonne bouche, redégusté cette année, il y a, le 2007, charnu, aux notes de pruneau, dense et puissant, des tanins bien présents, un vin dense et persistant en bouche, comme le 2006, d’une belle robe pourpre, un vin gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois.
Fidèle à lui-même, délicat, subtil, le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, 55% Grenache, 20% Clairette, 10% Bourboulenc, 10% Roussane et 5% Picpoul, avec des notes de fleurs et de grillé caractéristiques, tout en bouche, est d’une longue finale. 
Le 2014 dégage des senteurs de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et suave à la fois, très parfumé, tout en distinction, tout en bouche. Le 2012 se goûte toujours aussi bien, puissant et très franc, au nez subtil, est ample, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), tout en persistance. “Les Blancs 2012 sont très aromatiques, poursuit Jean Abeille, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux Vins Blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité.”
Le Lirac rouge 2013, 70% Grenache, 20% Syrah et 10% Mourvèdre,de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, est de bouche puissante et fondue, le Lirac Mont-Redon rosé 2015, 60% Grenache et 40% Syrah, à la fois tendre et nerveux, toujours très agréable sur des plats exotiques.
On goûte encore leur CDR rouge 2014, 80% Grenache et 20% Syrah, fruité et épicé aux nuances de cassis, un vin riche et souple en bouche, bien charnu, le CDR rosé 2015, Grenache et Syrah, et le CDR blanc 2015, 90% Roussane et 10% Viognier.

Jean Abeille et Didier Fabre

Château La CANORGUE


Leur Luberon rouge 2013, de jolie robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, développe des notes de fruits rouges mûrs (griotte, groseille) en finale. Le Luberon rouge Coin Perdu 2013, un assemblage de très vieilles vignes de Syrah, Grenache, Mourvèdre et Carignan, se goûte bien, un vin d’un beau rouge grenat, corsé, au nez complexe, riche et rond à la fois, épicé.
Joli Luberon blanc 2015, harmonieux, de robe jaune clair, complexe, tout en finesse et en arômes, parfait sur un poisson de rivière. Excellent Luberon rosé 2015, 60% Grenache, 30% Syrah et 10% Mourvèdre, tout en bouche comme l’IGP rouge Prestige 2013, puissant et savoureux, et le Viognier 2015, où se mêlent des notes d’amande et de coing, d’une jolie persistance, à ouvrir sur des crustacés.

Jean-Pierre et Nathalie Margan

Domaine de L'ARNESQUE


Une demeure familiale située à Châteauneuf-du-Pape, dans la famille depuis 6 générations. C'est en hommage à leurs ancêtres qu'ils ont pris le nom commercial du Domaine de l'Arnesque. La demeure de Châteauneuf existe toujours mais la cave ainsi que l'exploitation se situent à Jonquières.
Un beau Châteauneuf-du-Pape cuvée Capelane 2011, aux notes de pruneau et de sureau, dense et puissant, des tanins bien présents, un vin ample et persistant en bouche, coloré. Le 2010, avec des notes intenses de prune, de violette et de poivre, est charnu et parfumé, charpenté, aux tanins savoureux, bien typé (18 €). Le 2009 est de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, cannelle), de bouche soyeuse et intense, d’excellente évolution. Savoureux CDR-Village Plan de Dieu 2010, médaille d’Or au Concours d’Orange, 65% Grenache, 25% Syrah, 5% Mourvèdre et 5% Carignan, généreux, coloré et bouqueté, avec ses notes de cerise confite et d’humus, et cette bouche chaleureuse et puissante, à un prix très attractif (8 €). Le CDR Fleur de Garrigues rouge 2012, avec des nuances de cassis et de violette, allie charpente et souplesse en bouche.

Laurent Biscarrat et ses Enfants
Traverse Ode
84150 Jonquières
Tél. : 04 90 40 32 84
Fax : 04 90 70 66 57
Email : arnesque@arnesque.com
www.arnesque.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015

 



Domaine BEAUVALCINTE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine de L'AMAUVE


Domaine de DEURRE


Domaine SERGUIER


Domaine de CHAMP-LONG


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château REDORTIER


Domaine La MEREUILLE


Domaine ALARY



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE BELLEVUE


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales